Liz’ au Koweït | Expat’Interview #10

Carte d'identité

Salut Liz’ ! Alors toi, tu es expatriée dans un pays peu commun…

Oui, ça fait 3 ans que je vis au Koweït, à Salmiya exactement !

Salmiya Koweit

Franchement en lançant mon projet d’interviews d’expatriés jamais je n’aurais songé avoir le témoignage de quelqu’un expatrié au Koweït, c’est génial ! Et tu fais quoi là-bas ?

Je suis maitresse d’école chargée d’une grande section de maternelle

Tu es partie seule ?

Oui.

Je pense que tout le monde se pose déjà la question alors : pourquoi le Koweït ?

Je ne trouvais pas de travail en France, j’ai postulé dans plein de pays et seul le Koweït m’a répondu.

Et puis le Koweït était dans la liste parce que mon père y a travaillé il y a une vingtaine d’années. Je trouvais ça marrant de marcher sur ses pas. Surtout que le Koweït est un pays très peu connu…

Quel a été le point de non-retour, après lequel tu as su que tu partirais ?

L’entretien téléphonique avec le directeur de l’établissement. J’ai réalisé que je n’avais rien à perdre en y allant…

Qu’as-tu ressenti à ce moment-là ?

De l’excitation et de l’appréhension !

Tu parles quelles langues ?

Je parle français et anglais couramment.

Donc tu ne parles la langue officielle du pays (arabe koweitien). Tu dirais qu’il faut l’apprendre avant de venir ?

Pas forcément. C’est mieux de la parler j’imagine mais on peut très bien vivre sans.

En quoi ça t’a posé des difficultés ?

Pour me faire des amis et simplement pour le quotidien.

Qu’est-ce-que tu aurais fait différemment pendant ta préparation à l’expatriation ?

Rien, je suis partie tellement rapidement que je ne pouvais pas faire mieux, honnêtement !

Où as-tu trouvé le plus d’infos et les meilleures infos sur le Koweït ?

…nulle part !

Qu’est-ce-que tu aurais fait différemment à ton arrivée sur place ?

Rien non plus. Je trouve que mon arrivée s’est plutôt bien passée… Avec les difficultés que j’ai rencontrées, je m’en suis bien sortie !

Le jour où tu es arrivée, est-ce-que tu t’es sentie perdu(e) ? Si oui, dans quel sens ?

Complètement ! Les coutumes sont différentes, je parlais très mal anglais, pas un mot de Koweitien. Il faisait 47 degrés à mon arrivée donc difficile de vivre la journée, je n’avais pas de voiture, les débuts ont été très compliqués.

47 degrés, OUCH ! Tu as dû avoir un ajustement au climat j’imagine…

Il fait CHAUD. C’est le désert ! Il faut s’habituer à vivre sous 40 degrés et + ! Et l’hiver il fait un froid de bord de mer, les maisons sont très mal isolées…

Du coup, j’imagine que tu as dû t’ajuster à l’habillement aussi ?

Evidemment, je vis dans un pays très traditionnel. Du coup, ça dépend d’où je vais. Sur mon lieu de travail, je m’habille comme en France, après ça dépend des endroits. Mais globalement, je ne porte pas de décolleté ou de débardeur, j’ai des jupes courtes mais elles ne sont pas sexy.

Est-ce-que tu as réussi à te faire facilement des amis ?

Je n’en ai pas plein mais je ne galère pas et je n’ai jamais galéré…

Des locaux ou des expatriés ?

Des locaux.

Est-ce-que tu dirais qu’il est facile de se fondre dans la masse à Salmiya ?

Je suis brune, matte, les yeux marrons alors je peux passer pour une Arabe. J’imagine que pour les blonds c’est différent !

Qu’en est-il des coutumes ?

C’est un pays très religieux… Par exemple, on ne mange ni ne boit dehors pendant le Ramadan.

As-tu dû ajuster ta façon de vivre ?

Oui, j’ai ajusté ma façon de vivre mais pas aux coutumes du pays. Ici, on vit la nuit, moi au contraire je vis exactement au rythme du soleil.

Est-ce-que tu as dû t’habituer à la nourriture ?

Les quantités sont énormes ! C’est beaucoup plus sucré, plus salé. J’ai pris 10kg la première année.

Est-ce-que tu as dû t’ajuster à la façon de travailler ?

Non, je travaille dans une école française.

Est-ce-que tu as dû t’ajuster aux gens ?

Oui et non. Les Koweitiens que j’ai rencontrés sont plutôt ouverts et curieux, donc je peux expliquer comment ça marche en France. Cependant, oui, il faut accepter la générosité extrême et un non-respect de l’espace vital (en France, on ne dérange pas, on n’appelle pas le soir etc. pas ici !)

Y a-t-il une législation particulière au Koweït ?

Oui ! La peine de mort n’est pas abolie ici et en tant qu’expatriée, je peux être renvoyée dans mon pays si je ne suis pas les règles.

Quelle a été la partie la plus difficile de ton expatriation selon toi ?

La première année : l’administratif a été long… Vivre sans permis de conduire ni voiture a été très difficile.

Quels conseils donnerais-tu à quiconque voudrait venir vivre au Koweït ?

Soyez prêt à envisager votre vie autrement que dans votre pays d’origine.

Pour conclure, comment décrirais-tu ton expatriation au global ?

Je dirais qu’elle est facile et agréable.


Aujourd’hui c’est sous une chaleur de presque 50 dégrés qu’on s’évade au Koweït grâce à Elisabeth (Liz’), une maîtresse d’école pas comme les autres ! Encore merci d’avoir répondu à mes questions Liz’ ! 🙂


Si toi aussi tu es expat’ ou que tu l’as été, participe à mon projet et raconte ton histoire en remplissant le questionnaire qui se trouve sur cet article pour avoir l’opportunité d’être publié sur mon blog !

Advertisements

Testimony Call | Appel à témoignages

1280px-Flag_of_the_United_States.svg ONE GOAL: EXPATRIATION! 41NWAuoUChL._SL500_AC_SS350_

Hey everyone!

I’m very happy to tell you I’m currently actively looking for people who would like to answer a questionnaire I’ve created revolving around expatriation, interview-like, all around the world, that I will then publish on this website in my expatriation folder.

What is project “One Goal: Expatriation!” about?

From the interviews I’m conducting, I would like to gather as much material as I can on expatriate life in general, and expatriation in specific countries in particular.

You currently live as an expat’ in Southeast Asia? You recently arrived in Australia, New Zealand or Canada under your first Working Holiday Visa (WHV)? You’re getting ready to expatriate yourself from Europe to the United States or Africa for an internship in the next few months? You HAVE TO answer my questionnaire!

After you’ve answered it, I will contact you by email or WhatsApp to review your answers with you and maybe ask you some more specific and unique questions, according to your situation.

I will then draft the blog post relating your interview, and let you review it to make sure I’ve perfectly re-transcribed everything you wanted to share!

Why Would It Interest Anyone?

Because I’ve already expatriated myself from France to Ireland for 2 years, and am now getting ready to expatriate myself again, this time in Asia, and I cannot find any platform gathering enough valuable information on expatriation, for anywhere in the world for that matter!

Of course you can find practical information, on official governmental websites, and vlogs from expats everywhere on the globe, but not necessarily what matters most to all who wish to expatriate themselves: REAL INSIGHTS.

How does it really feel to live in Sweden? How are Chinese people like? Is living in Singapore that much different from London? Would a British find food s/he likes in Australia? Is it easy to make friends in Colombia? Do black people easily get around in Japan? How hard is it to get a place in France? Do you really need to speak the local language to find a job in Korea?

Your answers would be extremely valuable to others who desperately need insights on the place you currently live in as an expat’ or are getting ready to expatriate yourself to! I can assure you there will be readers from all around the world!

What Would You Get In It?

You mean apart from the fact that you will for sure be helping and educating others? 😉

You will of course be featured on my blog and my social media (unless you want to stay anonymous), as I will link your website and/or your social media right under the re-transcription of your interview and in my tweets!

If this project goes well, my ultimate goal would be to come and interview my collaborators in person (yes, you!), and publish the videos on my YouTube channel, without monetization.

You will then get questions from my readers who will contact you directly if they need more answers about the place you talked about in your interview: it’s a win-win situation.

What Would I Get In It?

Just knowing I’ve created a place on internet where people can find as much information as they want on expatriation would be a big deal to me: I want my readers to be able to get answers to their most profound interrogations, not ready-made answers that don’t tell anything concrete.

If You Have Any More Questions

Contact me at this email address created for the occasion: contact.frenchhat@gmail.com


ANSWER MY INTERVIEW IN ENGLISH

It only takes 30 minutes to complete 🙂


1200px-Flag_of_France.svg UN SEUL BUT : L’EXPATRIATION ! 1200px-Flag_of_France.svg

Salut salut!

Je suis super contente de vous annoncer qu’en ce moment je recherche activement des personnes souhaitant répondre à un questionnaire que j’ai mis en place, sous forme d’interview, centré sur l’expatriation, partout dans le monde, que je publierai ensuite sur ce site web dans mon onglet expatriation.

Le projet “Un seul but : l’expatriation !”, qu’est-ce-que c’est ?

A partir des interviews que je conduis, j’aimerais rassembler autant de contenu que possible sur la vie d’expatrié en général, et l’expatriation dans des pays spécifiques en particulier.

Tu vis actuellement en temps qu’expatrié en Asie du sud-est ? Tu es tout fraichement arrivé en Australie, en Nouvelle-Zélande ou au Canada avec ton premier visa Vacances-Travail ? Tu te prépares à t’expatrier depuis l’Europe aux États-Unis ou l’Afrique pour y faire un stage dans les prochains moins ? Tu DOIS répondre à mon questionnaire !

Une fois que tu y auras répondu, je te contacterai par email ou WhatsApp pour qu’on revoie ensemble tes réponses et que je puisse peut-être compléter l’interview par des questions plus spécifiques et uniques à ta situation.

Ensuite je ferai le brouillon de l’article de blog qui retranscrira ton interview, je te le ferai relire pour être sûre que j’ai parfaitement retranscrit tout ce que tu voulais partager !

En quoi ça intéresserait les gens ?

Parce que je me suis déjà expatriée depuis la France pour l’Irlande durant 2 ans, et me prépare en ce moment à m’expatrier à nouveau, cette fois-ci en Asia, et que je ne trouve aucune plateforme rassemblant assez d’information intéressantes sur l’expatriation, pour n’importe où dans le monde d’ailleurs !

Bien sûr qu’on trouve des informations pratiques, sur les sites gouvernementaux, et des vlogs d’expatriés partout dans le monde, mais pas forcément ce qui importe le plus pour tous ceux qui souhaitent s’expatrier : UNE VRAIE IDEE.

Comment c’est vraiment de vivre en Suède ? Comment sont les chinois ? Est-ce que vivre à Singapour est vraiment différent de la vie londonienne ? Est-ce qu’un(e) britannique trouvera de la nourriture à son goût en Australie ? Est-ce que c’est facile de se faire des amis en Colombie ? Est-ce que c’est facile pour les personnes de couleur au Japon ? A quel point est-ce difficile de trouver un appart’ en France ? Est-ce qu’on a vraiment besoin de parler coréen pour trouver un boulot en Corée ?

Tes réponses seraient extrêmement précieuses pour d’autres qui sont désespérément à la recherche d’une vision depuis l’intérieur de personnes déjà expatriées ou bien se préparant à le devenir ! Je peux t’assurer qu’on aura des lecteurs de partout dans le monde !

Qu’est-ce que tu en tirerais ?

Tu veux dire au-delà du fait que tu aiderais les autres et que tu les informerais ? 😉

Tu seras bien évidemment cité sur mon blog et mes réseaux sociaux (sauf si tu veux rester anonyme), puisque je mettrai un lien vers ton site et/ou tes réseaux sociaux juste en-dessous de la retranscription de ton interview et dans mes tweets !

Si ce projet prend de l’ampleur, mon but ultime serait de venir interviewer en personne mes collaborateurs (oui oui, toi !), filmer, et publier tout cela sur ma chaine YouTube, sans monétisation.

Tu auras ensuite des questions provenant de mes lecteurs qui te contacteront directement s’ils ont besoin de plus de réponses à propos de l’endroit dont tu parles dans ton interview : tout le monde est gagnant dans l’histoire.

Qu’est-ce que moi j’en tirerais ?

Le simple fait de savoir que j’aurais créé un endroit sur internet où les gens pourront trouver un maximum d’information sur l’expatriation serait exceptionnel pour moi : je veux que mes lecteurs aient des réponses à leurs plus profondes interrogations, pas des réponses toutes faites qui ne disent rien de concret.

Si tu as encore la moindre question

Contacte-moi à cette adresse e-mail que j’ai créée pour l’occasion : contact.frenchhat@gmail.com


REPONDS A MON QUESTIONNAIRE EN FRANÇAIS !

Il prend seulement 30 minutes à compléter 🙂