La vie en Suède, c’est comment ? | Expat’Interview #4

portrait Marie suède

Salut Marie ! Alors dis-nous en un peu plus sur toi : où es-tu expatriée et depuis quand ?

Je suis expatriée à Göteborg en Suède, depuis 3 mois !

D’accord, ça ne fait pas très longtemps ! Tu t’y es installée ?

Oui, mon mari et moi souhaitions changer de vie, pour être en accord avec nous-même, dans un pays qui nous permettait de vivre pleinement nos aspirations.

Comment ça ?

Avec mon mari nous avons un van pour voyager, mon rêve était de faire un road trip en Suède et Norvège, ce que nous avons fait. Ce n’était pas la première fois que l’on partait avec le van, mais là ça a été comme une évidence. On s’est sentis libres, un sentiment de bien-être. On s’est rappelés l’importance de prendre le temps de vivre, de faire ce qui nous fait vibrer.

On a décidé de retourner en Suède, cette fois-ci en hiver et dans une ville, pour voir comment on vivait la situation. Une fois de plus on a adoré, la culture, l’ouverture d’esprit, le slow life, l’importance donnée au temps pour soi, au temps avec sa famille, tout ce qui nous manquait dans nos vies frénétiques en France.

Alors on a pris le pari de venir vivre ici. On a décidé de chercher du travail pour voir ce que ça donnerait, mon mari en un trouvé un et on a décidé de tout quitter pour partir vivre là-bas. Ça n’a pas été simple de tout quitter mais le bonheur de refaire sa vie en accord avec nos envies a pris le dessus.

Waouh, c’est vraiment inspirant ce que tu dis Marie ! Et alors quel a été le point de non-retour pour vous deux ?

Quand on a comparé notre vie maintenant et comment on pourrait vivre en Suède ! Quand on s’est rendu compte que finalement ce n’était pas si compliqué, qu’il fallait juste prendre le temps de le faire, de se faire confiance et de faire confiance en l’avenir.

Et ça t’a fait quoi de sauter le pas ?

J’ai ressenti beaucoup d’excitation !

Qu’est-ce-qui t’a fait choisir cet endroit dans le monde en particulier ?

La nature, l’espace, des villes à taille humaine, les lacs, les forêts, l’ouverture d’esprit, la place de la femme, la place à la différence, le slow life. On vit dans une ville magnifique, Göteborg, qui bouge mais en même temps qui n’étouffe pas. On est au bord de l’océan, près de la Norvège pays magnifique également.

Tu parles combien de langues ?

Anglais, espagnol, français (et un tout petit peu suédois)

Du coup tu ne connais pas véritablement le Suédois ?

Non, mais je l’apprends !

Tu penses que c’est mieux d’apprendre la langue avant de venir ou bien tu ne rencontres pas spécialement de difficultés ?

Ici tout le monde parle anglais, mais il est certain que c’est un plus de parler suédois. Ce n’est pas nécessaire de l’apprendre avant de venir.

Quelle a été la partie la plus difficile de ton expatriation ?

L’administratif en France ! (impôt, sécurité sociale, pôle emploi, …) Mais aussi tout quitter sans se retourner, laisser les amis, la famille, son confort.

Qu’est-ce-que tu aurais fait différemment pendant ta préparation à l’expatriation ?

Je suis hyper organisée ! Alors à part partir plus tôt dans ma vie c’est la seule chose que j’aurais fait différemment ! Si, peut-être apprendre plus tôt la langue pour être moins perdue.

Qu’est-ce-que tu aurais fait différemment à ton arrivée sur place ?

On est partis assez vite, donc sur place ça s’est bien passé, on a eu le temps de faire tout ce dont on avait besoin. J’aurais plutôt préféré prendre un peu plus de temps en France pour régler tout ce qu’il y avait à faire, car une fois partis c’est plus compliqué !

Où as-tu trouvé le plus d’infos et les meilleures infos sur la Suède ?

Il est difficile de trouver des informations, donc il y a pas un endroit en particulier mais plein ! Des blogs, forums, site de l’ambassade, site du gouvernement.

Le jour où tu es arrivée, est-ce-que tu t’es sentie perdue ?

Non, mais être à deux je pense que ça aide. Ici c’est très clair ce qu’il faut faire administrativement parlant, cela prend du temps mais on sait ce qu’il faut faire. Après ce qui peut perturber c’est le fonctionnement en général, pour le logement, le numéro d’identification suédois, le pays fonctionne différemment et parfois on a du mal à savoir si on va y arriver !

Est-ce-que tu as réussi à te faire facilement des amis ?

Je viens d’arriver, mais on a déjà un cercle d’expatriés français parce que c’est le plus simple pour commencer, mais on espère tisser des liens avec des locaux.

Est-ce-que tu dirais qu’il est facile de se fondre dans la masse en Suède ?

Oui et non ! Oui parce que c’est une grande ville cosmopolite, on est loin d’être les seuls ! Après je pense que pour rencontrer des locaux et tisser des liens c’est plus compliqué mais ce n’est pas propre au pays, je pense que c’est général.

Quels conseils tu donnerais à quiconque voudrait venir vivre en tant qu’expatrié là où tu es ?

Se donner les conditions de réussite, prendre le temps de réfléchir à ce que l’on est prêt à sacrifier et ce que l’on ne veut pas sacrifier ! En fonction de ça prendre le temps de s’organiser pour que le départ se passe le mieux possible.

Est-ce-que tu as dû t’ajuster à la nourriture ?

Non au contraire, nous sommes vegan et ici c’est beaucoup plus simple, il y a des options vegan partout, et même dans une petite supérette de centre ville il y a un rayon vegan, ils sont plus ouverts qu’en France sur ce point.

Est-ce-que tu as dû t’ajuster aux gens ?

Forcément un peu, les français sont des latins, les suédois des nordiques, nous n’avons pas le même savoir vivre, l’un n’est pas mieux que l’autre c’est juste assez différent. Ici il faut savoir respecter la zone d’intimité des autres, ne pas exclamer son point de vue, tout doit se faire dans la mesure, dans le respect des autres. Moi qui suit très expressive, j’ai du apprendre à me mesurer ! Mais je trouve que cela m’a beaucoup appris sur moi et sur les autres.

Est-ce-que tu as dû t’ajuster à la législation ?

Etant un pays de l’Union européenne, de ce point de vue là ça reste raisonnable. Il faut juste un numéro d’identification, le personumer, c’est le saint graal ici, une fois que tu as ça toutes les portes s’ouvrent !

Est-ce-que tu as dû t’ajuster au climat ?

C’est certain… surtout où je suis, c’est la côte ouest donc en gros c’est le climat de la Bretagne avec plus de pluie, de la neige et des températures plus basses ! D’ailleurs les locaux sont assez surpris de voir des gens comme nous qui ont choisi de venir vivre ici, on a pas été mutés c’est un choix en toute conscience !

Est-ce-que tu as dû t’ajuster à l’habillement ?

J’aime beaucoup une citation du pays qui dit : “il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais vêtements !” Alors oui un peu c’est sûr, je me suis équipée en parka, vêtements chauds, chaussures de pluie, sac imperméable, mais pas de gros investissements.

Est-ce-que tu as dû t’ajuster aux coutumes ?

Pas vraiment, ici c’est très cosmopolites, mais il y a quelques règles du quotidien ; on ne fait pas la bise et on ne serre pas la main, on dit juste bonjour et si l’on est vraiment proche on fait un câlin. Noël n’est pas à la même période. Ici le “fika” est très important, une vraie institution, c’est la pause café, et si on t’invite à un fika c’est très mal vu de refuser ! Rien de très violent 🙂

Est-ce-que tu as dû t’ajuster à la façon de vivre ?

Oui, dans le sens positif ! Ici on est investi dans son travail, mais personne n’attend que tu fasses des heures supplémentaires, tu as du temps pour te consacrer à tes activités personnelles. En général, ici on est proche de la nature, le weekend tu pars te balader. Il y a le fika comme j’en ai déjà parlé mais aussi les after work qui sont très appréciés. De manière général ici c’est : bien être, sport, slow life, donc l’adaptation n’était pas difficile !

Est-ce-que tu as dû t’ajuster à la façon de travailler ?

Je ne travaille pas encore, mais mon mari oui et j’ai eu pas mal d’entretiens donc je peux dire que c’est assez différent de la France. Ici c’est en mode flat management, pas beaucoup de hiérarchie et quand il y en a on ne la sent pas, tu peux aller frapper au bureau de CEO, cela ne choque pas ! C’est beaucoup dans le consensus, alors les décisions prennent du temps à être actées, mais une fois que c’est fait pas de retour en arrière. Pas de compétition entre les gens, tout le monde a à peu près le même statut, et c’est poussé par le fait que les impôts sur le revenus sont très élevés donc parfois une augmentation ne vaut vraiment pas le coup !

Est-ce que tu as dû t’ajuster à quoi que ce soit d’autre ?

La patience en général ! Le slow life a du bon, parfois on a du mal, on aurait envie que ça aille plus vite : l’administratif, les décisions au travail, cela va jusque dans les files d’attentes ou tu dois prendre un ticket avec un numéro même dans certains magasins pour payer à la caisse ! Il faut être patient ici.

Le mot de la fin ? 🙂

Je n’ai aucun regret, c’est une expérience fabuleuse, même si finalement on se serait dit que ce pays n’était pas fait pour nous j’aurais été heureuse de l’avoir fait !


Marie partage au quotidien son expérience de la vie d’expatriée en Suède sur son blog, sa chaîne YouTube et son compte Instagram ! N’hésites pas à aller la suivre dès maintenant :

Son blog : Affrenchie

Sa chaîne YouTube : Affrenchie blog

Son compte Instagram : @affrenchie

Son compte Pinterest : Affrenchie


Si toi aussi tu es expat’ ou que tu l’as été, participe à mon projet et raconte ton histoire en remplissant le questionnaire qui se trouve sur cet article pour avoir l’opportunité d’être publié sur mon blog !


*© Photos : Marie, Affrenchie.

Advertisements

Published by

The French Hat

Hey there! Nice to meet you, my name is Lilly, I'm 25 and I currently live as a french expat' in Singapore. Here on my blog I talk about everything and anything related to travel and expatriation, and also the things I like and anything in between. Don't forget to subscribe to follow my adventures!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s